Nimporte Quoi
Nimporte Quoi
photo

Cayden Primeau réalisera un rêve dans les prochaines semaines

6 mai 2019
Ce fut une saison remplie d'émotions pour le choix de septième tour du Canadien en 2017. En effet, en plus d'avoir été sacré champions dans sa division universitaire, le gardien américain a aidé son pays à récolter la médaille d'argent au plus récent Championnat du monde de hockey junior des moins de 20 ans, en janvier dernier.

Que ce soit dans la NCAA ou encore lors de cette compétition internationale, le cerbère de 20 ans a réussi à maintenir un pourcentage d'efficacité au-dessus de 0,930, ce qui représente un total tout simplement extraordinaire pour un jeune homme. À la lumière de cette statistique, vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que Primeau a remporté le trophée Mike-Ritcher, remis au meilleur gardien de la NCAA pour la saison 2018-2019.

Cela dit, ses performances hors du commun lui ont d'ailleurs valu la signature de son premier contrat professionnel avec le Tricolore, il y a quelques semaines déjà. Décidément, l'originaire de Vorhees au New Jersey en a vécu des événements lors de la plus récente campagne, mais il devra attendre avant de remettre les deux pieds sur terre, lui qui a rejoint la formation américaine dans les derniers jours en vue du prochain Championnat mondial chez les seniors :



Effectivement, Primeau a été sélectionné par les États-Unis en vue de ce prestigieux tournoi qui aura lieu à Kosice et Bratislava, en Slovaquie, du 10 au 26 mai prochain. Pour l'occasion, il sera le troisième gardien de nos voisins du sud, derrière le vétéran Cory Schneider et le très talentueux Thatcher Demko.

Avant de s'envoler pour l'événement, Primeau a décidé de livrer ses états d'âme sur le site officiel du Canadien de Montréal. Comme on pouvait s'y attendre, l'espoir du CH est très excité à l'idée de participer à cette compétition :

«Quand j'ai reçu l'appel, je n'avais pas de mots. Ça a toujours été mon rêve de jouer au plus haut niveau, et c'est quelque chose qui va continuer à se développer. Chaque fois que tu représentes ton pays, c'est immense.»

«Ça va être génial d'être avec Schneider et Demko, de voir comment ils se débrouillent sur la glace et en-dehors et ce qui les rend si efficaces.»

Lors de son passage avec les États-Unis, même s'il sait qu'il ne devrait pas voir beaucoup d'action, Primeau confie qu'il profitera de ces deux semaines pour en apprendre le plus possible et il fera ce que l'entraîneur Jeff Blashill attend de lui, peu importe le mandat :

«Il n'y a pas beaucoup de gardiens professionnels du New Jersey ou de la région. Je n'ai jamais vraiment eu cette chance. Ce sera une première pour moi.»

«J'y vais avec un esprit ouvert et j'essaie d'absorber tout ce que je peux pendant que j'y serai.»

«Si c'est pour que je m'entraîne, alors je m'entraînerai. Si je participe à un match, je ferai de mon mieux. Je vais travailler fort et essayer de m'améliorer chaque jour», explique Primeau. «Et si mon nom est appelé, je jouerai du mieux que je peux.»

Si certains peuvent penser que cette opportunité comprend beaucoup de pression pour l'espoir du CH, ce dernier ne partage pas le même avis. En effet, il estime que l'enjeu est le même que ce qu'il a vécu au mois de janvier, où il a obtenu une fiche de 4-1-0, une moyenne de buts alloués de 1,61 et un pourcentage d'arrêts de .937 :

«Les gars sont plus vieux, mais les enjeux sont les mêmes. Tu joues pour ton pays», a déclaré Primeau. «C'est la même idée, sauf que le jeu sera différent. La plus grande différence sera la compétition, mais je vais prendre les choses une par une.»

Rappelons que Cayden est le fils de l'ancienne gloire de la LNH, Keith Primeau. Ce dernier a d'ailleurs profité de son expérience pour offrir de valeureux conseils à sa progéniture à l'aube de son envol :

«Il a dit : "Tu ne sais pas si cette opportunité va se re-présenter, alors essaie de vivre cette expérience au maximum" », a partagé Primeau. «Des gars qui s'affrontent pour défendre les couleurs de leur pays, il n'y a rien de mieux.»

Finalement, ce qui enchante le plus le portier américain, c'est qu'il voit cette participation au Championnat mondial comme le coup d'envoi de sa préparation pour la prochaine campagne :

«Je suis super excité pour l'été qui s'en vient. C'est en quelque sorte le coup d'envoi », a déclaré Primeau, qui prévoit de s'entraîner dans le Garden State cet été. « J'ai passé deux super années à Northeastern. C'était très amusant et nous avons accompli tant de choses, mais je suis excité pour la prochaine étape et je me prépare pour le niveau suivant. »

Bref, il sera assurément fort intéressant de suivre le périple des États-Unis dans les deux prochaines semaines. C'est qu'en plus de Cayden Primeau, un certain Jack Hughes fera partie de la formation américaine en vue de ce tournoi.

Dans un autre ordre d'idées, saluons l'excellente initiative des États-Unis de faire jouer les jeunes vedettes de demain provenant de leur pays dans des compétitions internationales de la sorte.