Nimporte Quoi
Nimporte Quoi
photo

Un météore a frappé la lune lors de l’éclipse totale!

2 mai 2019
Le 21 janvier dernier, le monde a pu admirer une éclipse totale de lune, mais ce que peu de personnes ont vu, c’est le météore qui a heurté l’astre de la nuit au grand étonnement des scientifiques qui ont été témoins de l’événement.

Des chercheurs en Colombie et en République Dominicaine ont publié leurs découvertes dans le journal Icarus ainsi que sur le serveur de l’Université Cornell. Ceux-ci avaient estimé la vitesse de l’impact de la météorite à 50 000 Km/hre (30 890 milles/hre) mais les calculs provenant de scientifiques basés en Espagne affirment plutôt que le météore a heurté la lune à une vitesse de 61 000 km/hre (38 000 milles/heure).

L’impact a provoqué un flash d’une durée de 0,28 secondes. Ce fut assez long pour qu’il puisse être capté par des caméras d’amateurs dont celle de Jamie Cooper, 49 ans, de Northamptonshire. Quant aux débris éjectés, ils ont atteint le maximum de 5400 degrés Celsius, soit environ la même température que la surface du soleil.

Tous les chercheurs ont calculé que la météorite avait un poids de 45 Kg (100 lbs). Elle mesurait 30-60 cm (1-2 pieds) de diamètre. Selon eux, cet impact avait une puissance suffisante pour probablement créer un cratère d’environ 14,935 à 15,24 mètres (49-50 pieds) de diamètre. Il s’agit de l’équivalent de deux autobus à deux étages placés côte à côte. De plus, la force de l’impact d’un météore équivaut à entre 0,9 et 1,8 tonnes de dynamite selon les scientifiques.

Les professeurs Jose Maria Madiedo de l’Université de Huelva et le Dr Jose Ortiz de l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie opèrent le MIDAS (Moon Impacts Detection and Analysis System), un système qui détecte et analyse les impacts lunaires. Situé dans le sud de l’Espagne, ce système utilise huit télescopes, ce qui leur a permis de filmer l’événement.

« Quelque chose à l’intérieur de moi m’a dit que cette fois serait le bon moment » a affirmé le professeur Madiedo qui a été impressionnée lorsqu’elle a observé l’événement. Et pour cause! Celui-ci était, en effet, plus brillant que la majorité des événements régulièrement détectés par leurs appareils de surveillance.

L’impact s’est produit lorsque l’éclipse était totale. La lune brillait alors d’une étrange couleur rouge sang. Même si le flash lumineux n’a duré que le temps d’un clin d’oeil, les télescopes du MIDAS n’ont rien raté de l’événement qui s’est produit à 5:41 AM heure locale en Espagne.

La surface de la lune est fréquemment heurtée par des météores comme celui-ci causant des cratères plus ou moins grands. Selon les scientifiques, l’astre lunaire s’enrichirait d’environ 140 cratères en moyenne par année. Et la Terre?

Heureusement pour nous, l’atmosphère entourant la Terre est relativement épaisse, ceci fait en sorte que la plupart des météorites brûlent lorsqu’elles la traversent. Fiou!

Si vous désirez consulter l’article ou voir un court vidéo de l’impact, Cliquez ici