photo

TROUVER RÉPONSES AUX QUESTIONS

Nous connaissons tous et toutes l'histoire. Dans un premier temps, le Canadien de Montréal, par le biais d'une formule de qualification comprenant 24 équipes, s'est vu offrir une chance de participer aux séries éliminatoires de la LNH de 2020. Pour ce faire, le Tricolore croisera le fer face aux Penguins de Pittsburgh, dans une série de qualification trois de cinq.



De plus, nous avons appris que le premier choix au total lors du prochain repêchage irait à une équipe issue des rondes de qualification, ce qui fait en sorte que le Canadien a toujours une chance de mettre la main sur le Québécois Alexis Lafrenière.

Bien entendu, aucun athlète professionnel n'accepterait de perdre sans effort et le Canadien jouera assurément sa série face aux Penguins avec un désir de gagner la Coupe Stanley. Par contre, il s'agit d'une chance inespérée d'effectuer quelques tests afin d'avoir une bonne idée de la progression de certains joueurs, quitte à avoir certaines réponses avant le début du prochain camp d'entraînement, au début de la saison 2020-21.

Selon Anthony Marcotte, du 91,9 Sports, cette série contre Pittsburgh est une occasion de faire jouer des joueurs comme Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling et Noah Juulsen dans l'alignement du CH.


« KK » et Poehling ont tous les deux terminé la saison dans la Ligue américaine, avec le Rocket de Laval. Dans les deux cas, leur production ne répondait pas aux attentes placées envers eux au début de la saison, mais ils ont aidé le Rocket à travers sa course aux séries éliminatoires. Ils ont eu le temps de se reposer, et même de retrouver la forme pour ce qui est de Kotkaniemi (à lire ici).

Pour ce qui est de Juulsen, ses blessures à l'oeil, accompagnées de troubles de vision et de maux de tête, semblent être choses du passé et il a bien paru à son plus récent retour au jeu à Laval. Comme il semblait être sur le point de se dénicher un poste au sein du top 6 de la défense du CH avant tout cela, il serait temps de voir s'il est capable de revenir au niveau où il était avant ses blessures. Si oui, il pourrait offrir un sacré coup de pouce au Canadien.

Finalement, il serait aussi une bonne idée de voir si Jake Evans a sa place au sein du 4e trio à Montréal. Il compte trois points en 13 matchs dans la LNH cette saison et s'est adapté rapidement au style de jeu de la ligue. Pourra-t-il remplacer adéquatement Nate Thompson suite à son départ?

Bien sûr, l'entraîneur-chef Claude Julien aura son mot à dire et il ne pense peut-être pas de la même façon, lui qui n'est pas nécessairement connu pour faire beaucoup jouer les jeunes. Reste à voir qui sera présent au camp et qui sera de l'alignement partant lors du premier match de l'équipe face aux Penguins de Pittsburgh, qui s'avère un solide adversaire afin de faire passer ces tests en raison de la profondeur dans l'alignement de l'organisation.

À suivre...
MOJUMBO
30 JUIN 2020  (8H03)