photo

DEUX ENFANTS TUÉS PAR BALLES À CHICAGO

Triste bilan ce week-end à Chicago alors que deux enfants ont accidentellement été tués par balles

Sincere Gaston, un bébé d'à peine un an, a été atteint d'une balle alors qu'il était dans son siège d'auto dans la voiture de sa mère. Lina Nunez Anaya, une jeune fille de dix ans, a été tuée chez elle, d'une balle perdue. Une autre jeune fille, de huit ans, a aussi été blessée par balles. La semaine d'avant, c'est un petit garçon de trois ans, Mekhi James, qui fut touché (et tué) alors qu'il prenait place à bord de l'auto de son père.



La ville de Chicago détient le triste titre de capitale du crime (555 meurtre en 2018) et son chef de police, Brendan Deenihan, s'est engagé hier à sévir contre les planque de drogue et le crime organisé : « ...Par pitié, pour les enfants de Chicago, contactez-nous si vous avez la moindre information qui puisse nous aider à résoudre ces crimes ».

C'est qu'il ne s'agit pas de la première fois que des enfants sont des victimes collatérales des guerres de territoire sévissant à Chicago; rappelons la mort tragique du petit Lavontay White Jr., deux ans, abattu d'une balle dans la tête dans une voiture au cours d'une fusillade visant le petit ami de sa tante, en 2017. Le tout a été capté sur Facebook Live.


La période de la fête nationale américaine, le 4 juillet, est habituellement la plus violente aux États-Unis.

Crédits : La Presse
MOJUMBO
30 JUIN 2020  (21H03)